Diagnostiquer l'origine d'une panne électrique

Carole rentre de deux semaines de vacances. Il est une heure du matin. Elle ouvre sa porte et découvre que l'électricité est coupée. Une semaine plus tôt - en son absence - une fuite provenant de l'étage supérieur a fait disjoncter son circuit électrique. Elle réarme le disjoncteur. Au bout de quelques secondes, le courant se coupe. Elle répète l'opération plusieurs fois, toujours avec le même résultat. Excédée, elle finit par appeler une société de dépannage à 01h20 du matin!

Mauvaise pioche. Carole est tombée sur un margoulin et s'est retrouvée avec une facture de 1400€!

Savoir estimer l'urgence

On ne le répétera jamais assez, la vraie urgence, c'est quand la vie humaine est en jeu, ce dans un délai bref.

Donc, avant d'appeler un dépanneur en urgence pour une panne électrique, il est impératif de procéder à quelques manipulations simples.

Si Carole avait suivi ces conseils, elle se serait retrouvé avec l'électricité dans son appartement, quitte a avoir une partie du circuit non disponible.

Avant de rechercher l'origine de la panne dans votre domicile, vérifiez si ce n'est pas une coupure générale affectant également votre voisinage.

Le tableau électrique

C'est sur le tableau électrique que toutes les alimentations des différents circuits du domicile sont centralisées:

un tableau électrique ordinaire

Le disjoncteur général

A proximité de ce tableau électrique, vous avez le disjoncteur général.

S'il est désarmé, réarmez-le.

Si l'armement du disjoncteur principal ne tient pas, n'insistez pas, vous avez un souci sur le circuit de votre domicile.

Le disjoncteur différentiel

Sur un tableau électrique aux normes, il y a un disjoncteur différentiel (en haut à gauche sur notre photo, marqué "général A"). Vérifier s'il est armé.

Les disjoncteurs de circuits

A coté du disjoncteur différentiel, sont placés les disjoncteurs de circuits qui remplacent maintenant les fusibles.

Commencez par désarmer tous les disjoncteurs de circuits. Sur la photo, tous les disjoncteurs de circuits de la rangée du haut sont armés, ceux de la rangée du bas sont déja désarmés.

Rechercher l'origine de la panne

Une fois tous les disjoncteurs de circuits désarmés, vous pouvez réarmer le disjoncteur différentiel et, le cas échéant, le disjoncteur principal. En principe, ça ne doit pas disjoncter.

Réarmez ensuite un à un les disjonteurs de circuits. Si au moment de réarmer un de ces disjoncteurs le différentiel se désarme, c'est que c'est ce circuit qui est en cause. Vous laissez donc ce disjoncteu désarmé.

Réarmez le disjoncteur différentiel et continuez à réarmer les disjoncteurs de circuits à l'exception de celui qui a provoqué l'interruption de courant.

Sauf malchance, vous vous retrouverez avec l'électricité en marche, sauf évidemment dans la partie alimentée par le disjoncteur de circuit resté désarmé.

Détecter l'appareil fautif

A titre d'exemple, on va supposer que c'est le circuit ed la cuisine qui fait disjoncter le courant.

Donc, allez dans la cuisine et débranchez tous les appareils. Revenez au tableau électrique et réarmez le disjoncteur de circuit qui était désarmé:

Dans la seconde hypothèse, vous savez déja que vous n'aurez pas à faire venir un électricien en urgence.

Dans la première hypothèse, préparez-vosu à vivre quelques jours sans électricité dans cette partie de votre habitation. Vous pourrez toujours utiliser une rallonge électrique pour des appareils utiles, tel le congélateur ou le réfigérateur.

Pour savoir quel est l'appareil qui provoque la panne électrique, rebranchez chaque appareil. Celui qui fait disjoncter est l'appareil défectueux.

Faire réparer le circuit électrique

Appelez un professionnel qui est électricien aux heures ouvrables en semaine. Ne contactez pas ces sociétés de dépannage dont les coordonnées figurent sur des prospectus déposés dans votre boîte aux lettres. Demandez les tarifs pratiqués.

Une fois le dépanneur chez vous, il doit rechercher la panne. Méfiez-vous des diagnostics trop rapides où on vous dit: "tout est foutu, il faut tout remplacer".

Faites établir un devis. Sachez dire NON si la facture sera trop salée et appelez un autre dépanneur.

Conclusion

Avec un peu de perspicacité et de méthode, vous pourrez dans la majorité des cas remettre en route l'électricité chez vous, même si ce n'est pas complètement.

Au pire, vous finirez la soirée à la bougie.

Mais, contrairement à Carole, vous ferez appel à un professionnel sérieux qui pratique des tarifs honnêtes.

Autres articles sur ce thème